Vasil Lomachenko, l’homme indestructible

Cette nuit, au Madison Square Garden à New York, se tenait un combat pour la ceinture WBA des poids légers, entre le vénézuélien Jorge Linares et l’Ukrainien Vasil Lomachenko. Annoncé comme grandissime favori, l’ukrainien de 30 ans, qui a monté de catégorie pour se confronter à Linares, a remporté le combat par un K.O au 10ème round, mais la victoire fut plus compliquée que l’avaient prévu les observateurs. En effet, Lomachenko a été mis à terre au cours de la 6ème reprise, un passage inédit pour le boxeur qui n’a connu qu’une seule défaite. Retour, round par round, sur cette victoire.

1er round :

Dès l’entame de ce round d’observation, Vasil Lomachenko prend le contrôle du ring tandis que Linares tente des petits enchaînements pour tester son adversaire. Si le round se déroule sur un rythme moyen, l’ukrainien se montre plus incisif dans les dernières secondes avec un jeu de jambes efficace, sa marque de fabrique, et une rapidité impressionnante dans ses déplacements.

2ème round :

De manière surprenante, Jorge Linares décide de se montrer agressif et débute alors une bataille pour le contrôle du ring. Si les enchaînements se mettent en route, c’est à nouveau Vasil Lomachenko qui finis mieux le round avec des bonnes touches au niveau du visage et des bonnes esquives sur les offensives de son adversaire.

3ème round :

Dès le gong, les 2 protagonistes décident d’accélérer le rythme avec beaucoup de détermination. Si Linares est plus statique, boxe en axe, mais aussi tout en puissance, Lomachenko pratique une boxe, à l’inverse, tout en mouvement et en technique avec des enchaînements intéressants, qui permettent à ce dernier de dominer le round.

4ème round : 

Avec beaucoup de détermination, Jorge Linares décide de boxer en avançant, mais se fait contrer par son adversaire qui s’enfonce dans les ouvertures. Alors que Lomachenko reprend le contrôle du combat, Linares effectue un coup illégal derrière la tête du champion olympique afin de calmer la tempête. Cependant, dans les dernières secondes du round, c’est bien celui qu’on surnomme « Hi-Tech » qui cherche et touche la tête de son adversaire.

5ème round : 

Si Lomachenko débute de manière très agressive le round, Linares utilise son expérience et un peu de vice pour gagner du temps. Ensuite, cette reprise devient la scène d’un passe-passe entre deux valeureux combattants avec un échange d’enchaînements des deux côtés où chacun, courageusement, avance l’un vers l’autre. Toutefois, Linares semble un peu plus touché et cela se conclut par une grosse domination de son adversaire sur la fin de cette 5ème reprise.

6ème round : 

Alors que le champion olympique se montre très offensif, Jorge Linares procède en contres et s’essaie à quelques enchaînements, de manière vaillante et courageuse. Vient alors le coup de tonnerre où le vénézuélien, qui monte en régime durant tout le round, met l’ukrainien à terre sur une droite bien placée, le tout sous les yeux de Oscar de la Hoya. Renversant !

7ème round : 

Tandis que Linares se montre agressif pour capitaliser son exploit du round précédent, Lomachenko est plus prudent et plus défensif, le temps pour lui de récupérer. De manière surprenante, c’est bien lui qui reprend le contrôle du ring, mais aussi du combat et les 30 dernières secondes sont le témoin d’un échange assez épique de coups entre les 2 adversaires.

8ème round : 

Dès l’entame de cette reprise, l’ukrainien est très agressif et avance constamment tandis que Linares contre bien. Ainsi, le combat se rééquilibre et les combattants produisent un round de qualité. De manière étonnante, c’est bien le vénézuélien qui domine la fin de cette reprise face à un Lomachenko moins percutant sur les dernières secondes.

9ème round : 

Avec un regard ultra déterminé, Jorge Linares est entreprenant dès le début du round, avance et combine malgré les contres de son adversaire. Si Lomachenko boxe en vitesse, Linares mise sur la puissance, lui permettant de dominer très légèrement l’ukrainien.

10ème round : 

Dès les premières secondes de ce round, de nombreux échanges sont donnés et on comprend rapidement que cette reprise sera déterminante, et c’est Vasil Lomachenko qui imprime un rythme soutenu, qui vient mettre à mal son adversaire du soir. Ainsi, sur un enchaînement de coups au corps et au visage, qui étourdissent Linares, celui-ci est mis à terre et n’arrive pas à se relever. 12ème victoire de « Hi-Tech » !

Au terme de ce beau combat, parfois même épique par moment, c’est Vasil Lomachenko qui remporte la ceinture WBA des poids légers et qui par la même occasion, fait l’exploit en seulement 12 combats professionnel de remporter un titre mondial dans une 3ème catégorie de poids. Alors qu’il vise Mikey Garcia pour son prochain combat, l’ukrainien a démontré qu’il n’a peur de rien, qu’il est prêt à parfois vaciller, mais qu’il n’abandonne jamais, produisant une boxe de qualité qui est hypnotisante par séquence. Vivement la suite !

Tu as aimé cet article et tu veux m’aider à faire vivre ce site ? N’hésite pas à faire un petit don alors !

Malgré des milliers de vues par mois et un plan Premium sur WordPress, je n’ai récolté que quelques centimes après plusieurs mois de travail et de nombreuses heures passées derrière mon écran avec mon petit blog. Du coup, si tu as envie de m’aider à faire vivre ce site tout en me permettant de gagner un peu ma croûte avec, j’ai mis en place ce petit système de dons qui, bien entendu, n’est pas obligatoire. La bise !

€1,00

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s