Alors « New Ventura », ça vaut quoi ?

2 ans après son projet « Full G », Tortoz a sorti « New Ventura » le 9 février dernier, un EP de 14 titres, qui se révèle être une jolie surprise musicale. Alors « New Ventura », ça vaut quoi ?

S’il faut résumer ce projet en un mot, ce serait le suivant : polyvalence. Quel artiste ! Le rappeur de Grenoble démontre, avec ce projet, toute sa palette musicale, qui lui permet de performer autant sur de la pure Trap que sur des ambiances latines acoustiques. Bref, un univers bien rempli, très plaisant à découvrir et surtout qui change des vibes actuelles.

tortoz-devoile-la-tracklist-de-son-projet-new-ventura-649.jpg

De plus, il faut souligner l’évolution artistique de Tortoz, principalement sur les variations de flows et sur les vocales, qui sont très pertinentes et épousent parfaitement des productions soignées et un mix impeccable. Dans le contenu, le rappeur évoque l’argent, la drogue, sa ville Grenoble, les femmes, son rapport à l’amour, ses ambitions, mais aussi ses inspirations latines. Seul hic du projet : il est parfois un poil long et les featurings, sans être mauvais, laissent un peu à désirer et font un peu tâche dans le projet. Cependant, l’ensemble du projet est vraiment bon et laisse présager de bonnes choses pour l’avenir s’agissant de cet artiste. Vivement l’album !

Coups de cœur : Rocksta, Camila, Holla Yeah, Le temps d’une nuit, Ya Tu Sabes, Fake Love et Mariachi 

Coups de blues : Slowdown ft. Ormaz et Laylow et Check ft. Anfa Rose 

Note : 16/20

maxresdefault.jpg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s