Headshot, le sang et la sueur

Un amnésique dont le mystérieux passé de machine à tuer revient à la charge alors qu’il doit combattre un baron de la drogue (source : Allociné).

Concrètement, on est loin d’un chef-d’oeuvre du cinéma, le scénario est bourré d’incohérences et de facilités et le jeu des acteurs est parfois à la limite du ridicule (coucou Julie Estelle). Cependant, que dire de la réalisation… Les scènes de combats sont impressionnantes, au point de vous coupez le souffle, elles sont diversifiées, ce qui évite d’avoir le sentiment de déjà-vu que l’on ressent souvent lors du visionnage d’un film de combats, et il y a une véritable volonté de réalisme dans les blessures, mais aussi dans la violence des affrontements.

Iko-Uwais-photo-Headshot-2016uhhhh

De plus, si Iko Uwais (le personnage principal) n’est pas un acteur grandiose, il démontre, après Raid et Raid 2, qu’il excelle dans ce type de rôle, c’est-à-dire un héros qui parle peu, mais qui agit beaucoup. L’antipode des héros d’Hollywood.

Ainsi, si l’envie vous prend de regarder ce film, je vous conseille de le visionner avec beaucoup de légèreté et sans trop d’attentes, c’est là qu’il devient surprenant. Si vous arrivez à entrer dans le film, malgré ses imperfections, ses 2h passeront rapidement et seront plaisantes. D’une certaine façon, même si ce film n’est pas et ne sera jamais un grand classique, il reste intéressant en termes de réalisation, mais surtout il prouve que l’Indonésie a de l’avenir dans le cinéma et se place, petit à petit, comme un pays qui pèse dans le cinéma actuel.

headshot-Kimo-Stamboel-Timo-Tjahjanto-film-critique.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s