Mute, un héros muet qui fait parler

Dans un proche avenir, Leo est barman dans un Berlin en pleine ébullition. A cause d’un accident survenu dans son enfance, Leo perd l’usage de la parole et ne vit plus que pour sa séduisante petite-amie Naadirah. Quand elle disparaît sans laisser de trace, Leo se met à sa recherche et se retrouve dans les bas-fonds de la ville. Deux espiègles chirurgiens américains constituent les seuls indices qui le poussent à affronter ce milieu infernal afin de retrouver son amour (source : Allociné).

Bon, au contraire de nombreuses critiques que j’ai pu lire sur Internet, ce film est, pour moi, un chef-d’oeuvre. Oui, j’irai même jusqu’à dire que pour le moment, c’est la perle de 2018. Désolé pour les fans de Science-Fiction pure, mais j’ai rarement senti une telle puissance émaner d’un film. C’est simple, les 2h06 de visionnage sont passées en un claquement de doigts.

methodetimesprodwebbinc2af18d6-22d8-11e8-8ccc-a83211a65142

Léo, le personnage principal, est un héros particulier : il est muet et c’est un homme qui vit de manière traditionnelle avec des valeurs religieuses. En d’autres termes, ce n’est pas le beau parleur qui se pavane devant les femmes. Bref, l’anti-héros. Alors qu’il vit le parfait amour avec sa petite amie, elle disparaît d’une manière aussi soudaine et incompréhensible. Vient alors ce qui m’a le plus marqué dans ce film : la détermination d’un homme par amour. Léo est prêt à tout pour retrouver celle qui fait battre son cœur, dans un monde futuriste auquel il ne comprend ni les codes, ni le fonctionnement. Mais notre héros n’a pas besoin de mots : ses yeux et son sourire parle pour lui. Ainsi, muni d’un petit calepin de notes et de dessins pour se faire comprendre, il défie quiconque se mettant sur son chemin pour retrouver sa belle.

muteSchermafbeelding-2018-01-31-om-10.55.48-1024x505

J’aimerai, à travers cet article, souligner la performance d’Alexander Skarsgard, l’acteur qui incarne Léo. En toute honnêteté, alors que je suis pourtant assez difficile en terme d’acting, il est fantastique dans ce film, au point que certaines scènes face-caméra sont à couper le souffle. J’ai rarement était aussi touché par une prestation, donc merci monsieur. Une petite mention aussi pour Paul Rudd, un des deux chirurgiens qui est très important dans le déroulement de l’histoire (je ne vous en dis pas plus), qui est très bon dans son rôle.

Mute

Quitte à paraître sensible, j’ai eu une ou deux larmes qui ont coulées à la fin du film. Et non, ce n’était pas de la poussière, mais bien de l’émotion. L’atmosphère futuriste est très intéressante et bien exploitée, j’ai beaucoup aimé le jeu des couleurs qui m’ont rappelées Tron et Doctor Strange. Donc je tire clairement mon chapeau à Duncan Jones, le réalisateur de ce petit bijou. Allez voir ce film, vous n’allez pas être déçu !

Tu as aimé cet article et tu veux m’aider à faire vivre ce site ? N’hésite pas à faire un petit don alors !

Malgré des milliers de vues par mois et un plan Premium sur WordPress, je n’ai récolté que quelques centimes après plusieurs mois de travail et de nombreuses heures passées derrière mon écran avec mon petit blog. Du coup, si tu as envie de m’aider à faire vivre ce site tout en me permettant de gagner un peu ma croûte avec, j’ai mis en place ce petit système de dons qui, bien entendu, n’est pas obligatoire. La bise !

€1,00

Publicités

8 commentaires sur “Mute, un héros muet qui fait parler

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s