Thompson, la « Klay » des Finales NBA

Alors que l’actualité basket, et plus précisément NBA, tourne autour des Finales opposant Golden State et Cleveland, une incertitude plane sur la présence du sniper Klay Thompson dans les rangs des Warriors pour le Game 2. Pourtant, sa présence est indispensable pour son équipe et ce n’est pas le Game 1 qui viendra dire le contraire. Décryptage.

NBA-Finals-968483.jpg

Ni Kevin Durant, ni Stephen Curry, ni LeBron James ne seront LE joueur clé de ces finales, ces derniers doivent s’incliner devant un certain Klay Thompson. En effet, la 3ème option offensive des Warriors est plus importante qu’on ne croit et le match dans la nuit de samedi a démontré les faiblesses de son équipe lorsqu’il n’est pas sur le parquet. Alors que Golden State résistait à un bon début de match des Cavaliers, KT11 est contraint de rentrer aux vestiaires après avoir percuté de plein fouet un J.R Smith chutant sur ses genoux. Les Warriors ont alors commencés à balbutier leur jeu et ce n’est que lorsque leur arrière est revenu que les locaux sont redevenus dominants et sûr de leurs forces. Déroutant.

0FC48D39-201A-47E8-9083-7084590F0555_cx0_cy4_cw0_w1023_r1_s

De plus, on a souvent tendance à l’oublier, certainement dû au fait que c’est un joueur discret et dans l’ombre face aux lumières Curry et Durant, mais Klay Thompson est un excellent défenseur, capable de défendre sur les postes 1 et 2, voir même 3 selon les circonstances. Durant la seconde partie de ces Playoffs, l’arrière monte en puissance, comme en témoigne son Game 6 face à Houston où il délivre une magnifique partition ponctuée avec 35 points, alors que son équipe était menée 3-2 avant le match. Le joueur sait se rendre utile dans les moments décisifs.

KLAY1d3dc44338dddaf4df9d73671c455

Enfin, celui qui tourne à presque 21 points sur ses Playoffs procure un avantage de taille pour son équipe face à Cleveland : qui peut défendre sur lui ? Si Kevin Durant et Stephen Curry seront respectivement cadenassés par LeBron James et George Hill, le numéro 11 de Golden State semble avoir le champ libre puisque Jeff Green se trouve dans la seconde unit et J.R Smith fait preuve d’un manque de concentration trop constant pour défendre sur un joueur qui peut sortir de sa boîte à n’importe quelle minute, pouvant prendre feu en très peu de temps. Et ce n’est pas l’énorme boulette du numéro 5 des Cavaliers lors du match précédent qui nous fera penser le contraire… Bref, celui dont faciès rappelle un Dieu égyptien est indispensable à son équipe et il est préférable pour cette dernière qu’il soit sur le parquet, discret et précis comme un tueur.

dek-jimwsau6gzuklay-ap

Tu as aimé cet article et tu veux m’aider à faire vivre ce site ? N’hésite pas à faire un petit don alors !

Malgré des milliers de vues par mois et un plan Premium sur WordPress, je n’ai récolté que quelques centimes après plusieurs mois de travail et de nombreuses heures passées derrière mon écran avec mon petit blog. Du coup, si tu as envie de m’aider à faire vivre ce site tout en me permettant de gagner un peu ma croûte avec, j’ai mis en place ce petit système de dons qui, bien entendu, n’est pas obligatoire. La bise !

€1,00

Publicités

3 commentaires sur “Thompson, la « Klay » des Finales NBA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s