Shaun Livingston, le back-up de référence

Alors que Stephen Curry a rendu une copie exceptionnelle de 33 points, 7 rebonds et 8 passes décisives, sublimé par un record à 3 points à la clé (9 sur 17), permettant à Golden State de remporter le Game 2 des Finales face à Cleveland (122 à 103), c’est un autre meneur des champions en titre qui a tapé dans l’oeil de nombreux observateurs, dont le mien : Shaun Livingston.

USATSI_10090876_tmyvrsy3_v4vdn31f.jpg

En effet, le vétéran a mis 10 points et pris 5 rebonds, le tout à 5 sur 5 aux tirs en seulement 15 petites minutes. C’est propre, à l’image de ce joueur qui sans artifice, est un élément indispensable à son équipe. Comme un certain JaVale McGee, le back-up de 32 ans sort de sa boîte au meilleur moment et démontre qu’il n’est pas considéré comme l’un des meilleurs remplaçants au poste 1 de la ligue, depuis plusieurs saisons, pour rien. Sobre, mais efficace.

usa-today-9322579.0.jpg

Alors qu’il sort d’une saison où il fut parfois seulement à la 3ème place de la hiérarchie des meneurs de Golden Sate, derrière l’irremplaçable Stephen Curry et la révélation Quinn Cook, Shaun Livingston est en train de démontrer toute sa classe depuis le début des Finales, grâce à un shoot à mi-distance redoutable et une exemplarité défensive. En effet, depuis la blessure d’Andre Iguodala face à Houston en finale de conférence Ouest, c’est bien le meneur remplaçant qui est le leader défensif de la seconde unit, constituant par la même occasion, un véritable relais sur le terrain pour le coach Steve Kerr.

 

usa_today_10098405.0andre-Iguodala-Shaun-Livingston-e1481248131463

Le numéro 34 des joueurs de la Baie est si efficace qu’en face, du côté des Cavaliers, le back-up Jordan Clarkson souffre de la comparaison puisque pour sa part, il passe complètement au travers de ses Finales pour le moment. Mais je n’écris pas pour critiquer l’ancien joueur des Lakers, mais bien pour mettre en lumière un joueur de l’ombre, un joueur qui représente un facteur important dans la quête d’un nouveau titre pour son équipe et qui, sera au four et au moulin dès ce soir, dans un Game 3 qui se jouera sous haute tension du côté de Cleveland.

bil-slivingston.jpg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s