Resurrection (2015), le film le plus étrange de ma vie

Au 19e siècle, un jeune prêtre argentin retourne dans la maison familiale pendant une épidémie de fièvre jaune, et y découvre une connexion effrayante avec le surnaturel (source : Netflix).

Voici Resurrection, un film aux allures d’hallucination. Une hallucination parce que, pendant plus d’une heure et demie, tout semble aussi faux que réel, de l’ambiance surnaturelle au scénario dérangeant, au point que le spectateur est constamment perdu. Rêve ? Réalité ? En tout cas, il y a quelque chose de très particulier avec de film : il est à la fois spirituel et mystique. Cela se confirme avec les couleurs : spirituel avec le blanc clair qui se réfère à la divinité et le gris sombre qui représente les ténèbres. Déroutant oui, dérangeant encore plus.

la_resurreccion_2Slider-Resurreccion-9

Ce qui est assez dingue, c’est que je ne crois pas que ce film peut-être jugé sur sa qualité. Les acteurs sont bons, l’évolution des personnages (aussi bien le corps que l’esprit) est captivante et la réalisation est parfaite. Pourtant, en perdant constamment le spectateur, Resurrection se révèle être très étrange. En tant que film d’horreur, il ne fait pas peur. Pourtant, il est très flippant, de par son ambiance. C’est troublant, comme si ce film est un paradoxe, à l’image d’un homme de foi qui croit en quelque chose qu’il ne voit pas. Une volonté du réalisateur ? Assurément.

resurreccion foto 0la_resurreccion_1

Les troubles de la croyance, la volonté de survivre ou encore le rapport à la famille, nombreux sont les thèmes de ce film et ils sont tous très intéressants lorsqu’ils font face à une situation de crise : la maladie.

Toutefois, malgré que cette chronique ne soit pas négative à l’égard de Resurrection, je ne vous conseille pas ce film si vous comptez vous divertir ou vous changez les idées avec un film d’horreur. Pourquoi ? Parce que c’est un film qui exige plusieurs visionnages pour comprendre sa globalité et son essence et je ne vous parle même pas de son interprétation, qui est multiple. Finalement, c’est peut-être ça le plus terrifiant dans ce film. Comment l’interpréter ? 

maxresdefaultresurreccion-2-65578b54f36ecc180aa74988023e09a8063c4dc0527

Tu as aimé cet article et tu veux m’aider à faire vivre ce site ? N’hésite pas à faire un petit don alors !

Malgré des milliers de vues par mois et un plan Premium sur WordPress, je n’ai récolté que quelques centimes après plusieurs mois de travail et de nombreuses heures passées derrière mon écran avec mon petit blog. Du coup, si tu as envie de m’aider à faire vivre ce site tout en me permettant de gagner un peu ma croûte avec, j’ai mis en place ce petit système de dons qui, bien entendu, n’est pas obligatoire. La bise !

€1,00

Publicités

10 commentaires sur “Resurrection (2015), le film le plus étrange de ma vie

  1. J’ai eu le même effet avec le film de l’Echelle de Jacob. D’autant plus que j’étais tombé sur une scène où le personnage est en plein délire schyzophrène. Scène dite « de l’enfer ». Je n’avais que 8 ou 10 ans… J’ai vu ce film passé 20 ans… Le souvenir était toujours là et bien oppréssant !
    J’espère que tu as pu dormir à poings fermés après… Je suis inquiet ! 😉

    Aimé par 2 personnes

  2. salut Thomas! je m’appelle Murielle et je suis blloggeuse egalemnet . j’ai visiité ton blog et j’ai vraiment beaucoup aimé ,j’aimerai vraiment savoir si opn peut discuter en privée . si tu es d’accord stp contacte moi via e-mail / dmurielle172@gmail.com
    Merci et à bientot !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s