Priest, le « Mad Max » du pauvre

Dans un monde ravagé par des siècles de guerre entre l’homme et les vampires, un prêtre guerrier se retourne contre l’église afin de traquer une bande de vampires meurtriers qui ont kidnappé sa nièce (source : Allociné).

Hier soir en allant sur Netflix, je n’avais qu’une envie : regarder un bon film d’action, un film où on en prend plein les yeux sans se prendre la tête. Je vais donc dans la catégorie « Action et Aventure » et Priest est le deuxième film de la liste, recommandé à 95%, excusez du peu. Au programme : science-fiction, église futuriste, prêtres guerriers et vampires. Alors, ça dit quoi ? Ça dit surtout que je me fierais plus aux recommandations. Vous l’avez compris, le crucifix est de sortie, j’ai des comptes à régler.

image-w856.jpg

C’est bien réalisé, le monde fictif de Priest semble impressionnant, la thématique de l’Eglise qui se croit au-dessus de Dieu est très intéressante et Paul Bettany (le prêtre) est plutôt bon. Le reste ? Une nullité absolue.

On a le droit à une pseudo-intrigue dont la réponse est grosse comme un camion tellement celle-ci est évidente, une musique inexistante (est-ce qu’il y a de la musique d’ailleurs ?), des personnages qui balancent des essaies de punchlines toutes les 2 minutes et pas mal incompréhensions pour le spectateur car, malgré une longue introduction, on ne comprend pas grand chose à ce monde et à son fonctionnement.

mikeoakley_svengali_city1priest-lily

Pourtant les idées sont bonnes : des prêtres et des vampires, pas mal non ? De la nitro et des lames en forme de croix, qui dit mieux ? Un shérif cowboy et une fusion prêtre-vampire ? Fort, très fort. Je vois déjà la réunion de l’équipe de scénaristes après une nuit courte et une soirée bien arrosée la veille : « on va mettre, euh (petite remontée gastrique)… des prêtres ! » dira l’un, « avec euh… je dois pas oublier de chercher du lait…, un shérif cowboy et des vampires » complété par un de ses collègues, le tout sous les yeux d’un réalisateur pensant tenir l’idée du siècle.

priest_2priest-newtrailerpriest-movie-motorcycle-1

Bref, vous l’avez compris, c’est une énorme déception pour moi. Finalement, Priest ressemble à un « Mad Max » raté qui aurait eu une aventure avec un mauvais opus d’Assassin’s Creed. Le plus triste dans cette histoire, c’est qu’un tel film soit recommandé et plébiscité sur des plateformes grand public comme Netflix. Alors mes frères et mes sœurs, prions : « Au nom du Père, que ton Nom soit loué, que ton règne vienne et que de tels navets ne s’approchent plus de tes enfants, merci d’avance ». 

artfichier_777966_7130197_201704301026417maxresdefault

Tu as aimé cet article et tu veux m’aider à faire vivre ce site ? N’hésite pas à faire un petit don alors !

Malgré des milliers de vues par mois et un plan Premium sur WordPress, je n’ai récolté que quelques centimes après plusieurs mois de travail et de nombreuses heures passées derrière mon écran avec mon petit blog. Du coup, si tu as envie de m’aider à faire vivre ce site tout en me permettant de gagner un peu ma croûte avec, j’ai mis en place ce petit système de dons qui, bien entendu, n’est pas obligatoire. La bise !

€1,00

Publicités

10 commentaires sur “Priest, le « Mad Max » du pauvre

  1. Décidément, c’est pas de bol. Mais, testeur de navets, c’est aussi un métier.
    Enfin, ça rapporte plus à celui qui lit tes articles, qu’à toi qui doit te les farcir 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,
    Alors vous n’avez plus qu’à regarder le “sens de la fête” avec l’infatigable Bacri et sa moue boudeuse imperturbablement scotchée à ses babines. Mais peut-être l’avez-vous déjà vu . C’est très drôle. Sinon, si vous aimez les comédies: “Jalouse” avec Karine pèse son pesant d’or aussi. Si vous aimez les films poétiques, lents et charmants “Paterson” de Jim Jarmush est un bijou. Pas sûr que vous aimiez car c’est l’anti-héros et l’anti-action, mais puisque le Yin vous a déçu essayer le Yang!
    Allez! bonne journée et bon courage pour vous avalez la jurisprudence et le reste. Au fait l’arrêt Poussin est-il toujours le Dada ce ces messieurs de la faculté?
    Montaine

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour !
      Mais c’est une très belle liste de films, je prends note de tout cela et je vous en remercie !
      Ce sont les joies du droit comme on dit, la jurisprudence est peut-être bien la seule chose concrète. Oui haha, j’ai vu cet arrêt l’année dernière en 2ème année, sacré histoire !
      Merci beaucoup, bonne journée !

      J'aime

  3. Votre article sur le film, ou plutôt le navet : PRIEST, m’a fait sourire. Juste pour info, ce film est la version live d’un manga du même nom. Cependant, comme souvent lorsque les studios américains tentent d’adapter un univers qu’ils ne maîtrisent pas, disons que les choses partent un peu en vrille.
    Quoiqu’il en soit, je loue votre courage pour avoir réussi à regarder ce film, l’avoir digéré et être capable d’en produire une critique.

    Aimé par 2 personnes

      1. Je suis aussi un grand amateur de ce genre de cinéma haha ! Avec plaisir, je suis toujours ravi de discuter de cinéma, je n’ai pas la vérité absolue et tout avis est juste selon moi !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s