Vengeance (2017), le navet par excellence

Acquittés grâce à un avocat habile, quatre types responsables d’une agression violente sont poursuivis par un agent de police justicier (source : Allociné).

Vous voyez la tête de Nicolas Cage juste au-dessus ? Eh bien, j’étais dans le même état en regardant Vengeance. Oui les amis, on est sur du navet. Mais attention, pas un navet ordinaire, un bon gros navet comme Hollywood sait faire : de l’action au scénario, en passant par la réalisation, tout est à jeter. Vous vous souvenez de ma chronique sur Vendredi 13 ? On est au même niveau. Oui oui, c’est possible. Embrassez vos proches, on est parti pour une nouvelle chronique.

2469307.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce qui est certainement le plus frustrant avec ce film, c’est qu’il y avait une idée à l’origine : parler d’un crime tabou – le viol – et les problèmes du système judiciaire américain concernant sa répression. Ainsi, durant les 5 premières minutes, le film évoque, via des titres de journaux, le fait malheureux que tous les 6 minutes aux Etats-Unis, une femme est violée. Une femme sans défense qui obtient rarement justice. La condition des femmes, intéressant non ? Alors du coup, quels sont les enseignements de ce film ? Bah à part le néant, j’ai du mal à trouver d’autres qualificatifs.

A la place, on a le droit à un film bourré d’incohérences et d’incompréhensions. Je m’excuse d’avance, c’est le juriste qui sommeille en moi qui va prendre le relais, mais comment est-il possible de représenter aussi mal le système judiciaire en 2017 (année de la réalisation de Vengeance) ? Juge partial et méprisable, avocats qui plaident n’importe comment (alors que le moment que je vise est seulement une audience et non un procès) ou encore non prise en compte des preuves. Peut-on faire pire ? Attendez, Vengeance est seulement dans les cordes, je vais me permettre de le mettre K.O.

CGchdGF5261531.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Niveau réalisation, j’espère sincèrement que le niveau de l’équipe réalisatrice s’explique par la forte consommation d’alcool. Et par la drogue s’agissant des scénaristes. Pourquoi ? Bah justement, c’est la question que je me suis souvent posé durant le film. Certaines scènes sont incompréhensibles, d’autres n’ont pas d’importances et niveau dialogue, ce n’est guère mieux. 

Concernant l’acting, Nicolas Cage (John) a fait acte de présence et n’était là que pour prendre son chèque et Anna Hutchison (Teena) frôle le ridicule. Heureusement, Don Johnson (l’avocat de la défense) et Talitha Bateman (Bethie) s’en sortent. On parle d’un personnage secondaire et d’une actrice de seulement 15 ans au moment du tournage du film. Affligeant.

1499952349276-1864x1170vengeance-a-love-story-rdp-1

Du coup, je ne me pose plus qu’une seule question s’agissant de Vengeance : personne ne leur a dit que c’était mauvais ? Bref, je vous le déconseille, et si j’ai manié l’humour dans cette chronique, c’est bien parce que ce film est désespérant. Donc si vous cherchez un film d’action, passez votre route.

Vengeance3

Tu as aimé cet article et tu veux m’aider à faire vivre ce site ? N’hésite pas à faire un petit don alors !

Malgré des milliers de vues par mois et un plan Premium sur WordPress, je n’ai récolté que quelques centimes après plusieurs mois de travail et de nombreuses heures passées derrière mon écran avec mon petit blog. Du coup, si tu as envie de m’aider à faire vivre ce site tout en me permettant de gagner un peu ma croûte avec, j’ai mis en place ce petit système de dons qui, bien entendu, n’est pas obligatoire. La bise !

€1,00

Publicités

8 commentaires sur “Vengeance (2017), le navet par excellence

  1. Étant un ULTRA fan de Nicolas Cage, je ne peux qu’être déçu de ses films « récents » (comprendre, après Benjamin Gates).

    Le film qui lui a redonné son souffle, selon moi, c’est « Mom and Dad ». Barré et puissant, comme à sa belle époque !

    Aimé par 1 personne

      1. Je viens de voir que « Prédictions » est postérieur à Benjamin Gates, et je l’inclue dans ses bons films 🙂

        Et Diane Kruger n’est pas totalement étrangère à mon intérêt pour Benjamin Gates…

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s