Contracted I & II, tutoriels pour devenir un zombie

Contracted Phase I : Après avoir passé la nuit avec un inconnu, Samantha ressent des troubles inexpliqués. Son corps se décharne, ses ongles s’arrachent… Mais qui est l’homme qui l’a contaminé ? (source : Allociné)

Contracted Phase II : Riley recherche un remède au virus que lui a transmis Samantha avant que ça ne le consume lui et le reste du monde (source : SensCritique). 

Hello les cinéphiles ! Si vous me suivez pour ma rubrique Ciné, vous avez dû vous demander pourquoi il n’y a pas eu d’articles sur des films ces derniers jours. Vous avez maintenant la réponse, voici une petite surprise : en avant pour une chronique sur non pas un, mais deux films, pour deux fois plus de plaisir. Aujourd’hui, je m’attaque aux deux premiers opus de Contracted, deux thrillers d’horreur méconnus du grand public, mais qui valent le détour. Ça va saigner !

yrh7w0C811evE8YFUL._SL1500_

Thrillers, horreurs, actions, drames… En seulement 2h50, voici Contracted Phase I et Contracted Phase II. Vous l’aurez facilement déduit, il n’y a pas de place pour des temps morts, ces deux films sont très rythmés et la tension est constante. C’est un des points forts des deux films. Pas de blabla, quasiment que de l’action !

Dans une ère où le zombie est servi à toutes les sauces, les Contracted se démarquent avec brio par le parti-pris de la réalisation : au lieu de miser sur des films relatant la survie face à un monde dévasté par les zombies, ces deux films misent sur le processus de transformation. Ainsi, ces derniers tournent autour de la métamorphose des personnages principaux, qui perdent peu à peu le contrôle de leur corps. Le scénario parvient à rendre l’ordinaire original. Fort, mais ce n’est pas tout.

contractedcontracted2

C’est là qu’intervient mon coup de cœur : le travail fait sur le maquillage est incroyable ! Concrètement, l’état du personnage nous indique l’espace-temps. Cela fait suite à l’idée de la réalisation de fractionner les films en jours, avec la volonté de miser sur la métamorphose au fil du temps qui passe. Simple, mais efficace.

De plus, j’ai apprécié l’opposition faite entre les deux personnages : le premier opus se laisse guider par une fille extravagante en conflit avec sa mère tandis que la suite est rythmée par un garçon très droit qui vit chez sa petite mamie. Les opposés s’attirent.

Si je dois relever un dernier point, je dirais que l’idée de faire d’un personnage secondaire, un personnage principal d’un film à l’autre, c’est bien la première fois que je vois ça, et cela ne m’a pas déplu !

file_747007_contractedsocials

Bon, à titre personnel, j’ai préféré le premier au deuxième opus, principalement à cause de l’ambiance presque mystique de Contracted Phase I, bien qu’en toute honnêteté, la suite est clairement à la hauteur. De plus, j’ai une bonne nouvelle : on part sur une trilogie les copains !

Ainsi, sans manier la langue de bois, je vous conseille ces deux films. Je vous souhaite donc un bon visionnage et surtout, sortez couverts, vous comprendrez rapidement pourquoi.

contracted-recensione-dell-horror-disponibile-netflix-v5-38540.jpg

Publicités

3 commentaires sur “Contracted I & II, tutoriels pour devenir un zombie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s