Chien sauvage, la réalisation peut tuer un film

Un ancien champion de boxe purgeant une peine dans un camp de travail particulièrement hostile doit se battre pour retrouver sa liberté et venger un acte de violence (source : Allociné).

Que c’est dommage ! Pour la première fois de ma vie avec le cinéma, j’ai vu un film où son scénario est intéressant, ses acteurs sont bons, mais la réalisation est affreuse. Résultat des comptes : le film perd en qualité automatiquement et sera rapidement oublié par ceux qui l’ont vu. C’est la triste réalité de Chien sauvage.

« Mais c’est pas possible, ils ont monté ce film avec le mode standard de Movie Maker ou quoi ? » Voici la question que je me suis posé après quelques minutes de visionnage… Le ton est directement dévoilé. Si l’équipe de réalisation voulait monter et tourner un film qui se déroule dans les années 60′ en « mode années 60′ », alors autant le faire à fond ! Place aux teintes, techniques et pellicules de l’époque, pas à ce travail bâclé et brouillon… En faisant des recherches, j’ai appris que c’est un certain Matthew Lorentz qui s’est occupé du montage du film et en regardant ces photos, j’ai vu que ce n’était pas un enfant, à mon plus grand désarroi. Donc il a vraiment été payé pour son « travail » ? C’est bon à savoir, je suis à la recherche d’argent de poche justement et Movie Maker ne doit pas être bien difficile à installer…

savage-dog-faceSavage-Dog-Scott-Adkins

Outre le montage pathétique et des ralentis mal sentis, je profite de cet article pour passer un petit coup de gueule : j’aimerais (enfin) que les réalisateurs comprennent qu’un narrateur qui parle durant tout le film, ça ne sert à rien ! L’emploi d’un narrateur est une technique cinématographique ayant pour but de raconter au spectateur ce qu’il ne peut pas savoir et/ou voir, pas ce qu’il voit ! Donc quand il y a écrit en grand en plein milieu de l’écran « 6 mois plus tard », pas la peine d’engager une voix-off pour le dire ! Pareil pendant les combats, si je veux entendre un commentateur, alors autant que je regarde un match de boxe ! Bref, d’une part cela ne sert à rien, d’autre part c’est chiant. Reste calme Thomas, reste calme, c’est bientôt fini.

MV5BOWJlODkzMGItZGNhZi00NWZmLTk4Y2YtZTQ1NGViOTI0ZjYyXkEyXkFqcGdeQXVyMjA0MDM1MTE@._V1_SX691_CR0,0,691,403_AL_Savage-Dog

C’est simple les copains, avec une bonne réalisation, Chien sauvage serait un super film, vraiment ! En effet, outre les 5-6 dernières minutes du film qui n’étaient pas nécessaires, le rythme de ce film est bon et l’histoire est cool ! Honnêtement, en faisant abstraction de la réalisation, j’ai passé un bon moment devant ce film, parce que rien qu’avec le contexte et l’histoire de ce dernier, c’est ultra rafraîchissant, surtout pour un film d’action.

De plus, j’ai eu un vrai coup de cœur pour les combats. En effet, que ce soit l’esthétisme de ces derniers, les prises de vues, le son et la puissance des coups ou encore la variété des enchaînements, j’ai adoré ! En même, avec un champion d’art martial comme Scott Atkins en personnage principal (Martin Tillman), il y a de quoi en prendre pleins les yeux !

Savage-Dog-review-1-600x272DistortedBasicAmericancrow-size_restricted

Du coup, pour être tout à fait honnête avec vous, même si je ne vous déconseille pas ce film, je ne le vous conseille pas pour autant. Aussi divertissant qu’énervant, Chien sauvage ne manquera pas de me laisser des regrets. Chien sauvage peut-être, chien errant surtout.

SavageDogBPFeature

Tu as aimé cet article et tu veux m’aider à faire vivre ce site ? N’hésite pas à faire un petit don alors !

Malgré des milliers de vues par mois et un plan Premium sur WordPress, je n’ai récolté que quelques centimes après plusieurs mois de travail et de nombreuses heures passées derrière mon écran avec mon petit blog. Du coup, si tu as envie de m’aider à faire vivre ce site tout en me permettant de gagner un peu ma croûte avec, j’ai mis en place ce petit système de dons qui, bien entendu, n’est pas obligatoire. La bise !

€1,00

Publicités

7 commentaires sur “Chien sauvage, la réalisation peut tuer un film

  1. Ouuuuh la punchline pour finir !

    Je n’ai pas vu le film, mais si je comprends bien, ils ont voulu réaliser le film avec les codes de l’époque où se déroule l’histoire ?
    Est-ce que tu entends le narrateur dans la V.O aussi ?
    Sur le GIF de la castagne que tu mets, on voit que les coups sont donnés  » à l’anciene »… C’est peut-être un parti pri cette réalisation que tu trouves douteuse…
    Par contre, je suis d’accord avec toi, si c’est un parti pri, pourquoi ne pas assumer et tourner avec un matériel analogique, d’époque, ou du moins, donner un traitement d’image qui donne plus de chaleur à l’image ?

    Allez, chasse moi ce cleb’s !

    Aimé par 2 personnes

    1. Hahaha j’étais pas content !
      Ils sembleraient qu’ils aient essayé de jouer avec les codes de l’époque, malheureusement ils se sont totalement plantés, excepté pour les combats qui sont une réussite !
      Malheureusement oui, même dans la VO il y a cette foutue narration…
      SI tu manies la patience, je t’invite à le voir, tu remarqueras le même problème : il y a une tentative de quelque chose, mais ils ne l’ont pas fait à fond !
      Coup de pied au derrière pour ce chien sauvage !

      Aimé par 2 personnes

  2. Comme c’est rafraichissant! Pas le film que je n’ai pas vu mais votre critique, très drôle, j’ai ri de bout en bout, alors la chute, elle est unique! Aussi précieuse qu’une eau bien fraîche par 48°! Merci beaucoup!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s