On s’fait un My GM ? #Saison 2 Episode 2

Hey les potes, prêt(e)s pour un nouvel épisode avec notre équipe de Chicago sur NBA 2K18 ? Aujourd’hui, je vais vous commenter 2 matchs très intéressants (Milwaukee et Cleveland), on va voir ensemble quelques prolongations de contrats et nous allons parler de nos ambitions. Let’s go Bulls ! 

benny_large_0405.jpg

Dans cet épisode, j’ai voulu tester notre jeune équipe contre deux équipes de l’Est, d’abord une équipe qui nous ressemble en terme d’effectif et de moyenne d’âge (les Bucks) et ensuite une équipe qui écrase l’Est depuis 2014 (les Cavaliers). Bonne nouvelle les amis, je vous commente aujourd’hui deux belles victoires pleines d’enseignements. L’Est n’a qu’à bien se tenir parce que l’on a mangé du Grec et du King tout cru !

giphy.gif

Face à Milwaukee, c’est une victoire pleine de maîtrise (131 à 119) qui s’est dessiné dès le premier quart-temps avec un Jackson Baldwin jordanesque (55 points, 6 rebonds, 14 passes et 2 contres), un DeMarcus Cousins impérial (26 points, 18 rebonds et 3 passes), un Lauri Markannen plaisant (16 points, 8 rebonds, 4 offrandes, 3 steals et 2 contres) et un Bobby Portis intéressant (13 points en sortie de banc). Petites déceptions cependant concernant Zach LaVine, Kris Dunn et Denzel Valentine qui a eux trois ne cumulent même pas 15 points et 10 passes.

Concernant la physionomie du match, nous avons imposé notre rythme en défense en se focalisant sur les extérieurs (Giannis, Middleton et Brogdon) et en laissant le champ libre aux intérieurs de Milwaukee qui ne sont pas réputés pour être les meilleures de la ligue (Zeller et Monroe). Pari tactique réussi. Ce fut un match encourageant et qui démontre la compétitivité de notre équipe.

Milwaukee-Bucks-vs-Chicago-Bulls-Preview-and-Prediction-Live-stream-NBA-2017-2018-120180713_165729

Après cette belle victoire, direction l’United Center (notre stade) pour affronter les Cavaliers d’un LeBron James qui écrase l’Est depuis près d’une décennie. Le résultat ? Une magnifique victoire 118 à 97 avec un Baldwin en mode triple-double (41 points, 10 rebonds, 10 offrandes et 3 contres), un Cousins en parfaite deuxième option offensive (25 points, 9 prises et 4 contres), un Boban Marjanovic à 12 points et 8 rebonds en peu de temps de jeu et un TP intéressant en 6ème homme (10 points).

Comme face aux Bucks, notre équipe a été très bonne en défense. En effet, d’une part Cleveland n’a pas passé la barre des 100 points et d’autre part LBJ n’a mis que 25 points, marquant d’ailleurs la majorité de ses points dans le dernier quart-temps, la faute à un bashing humiliant puisqu’il a subi pas moins de 6 contres dans ce match ! Clairement, on prend une dimension défensive très intéressante cette saison et cela laisse présager de bonnes choses pour les Playoffs.

Chicago-Bulls-vs-Cleveland-Cavaliers-Preview-and-Prediction-Live-stream-NBA-201820180713_165836

A l’issu de ce match, je me suis lancé dans les prolongations de contrat. J’ai donc mis mon plus bel uniforme de marchand de tapis et je me suis lancé dans les discussions. Ce fut une bonne idée puisque j’ai prolongé pas moins de 4 contrats, certains concernant des joueurs importants, d’autres parce que les joueurs concernés pourraient représenter de bonnes monnaies d’échanges à l’avenir.

Première signature, et non des moindres, celle de Bobby Portis. Refusant de tester le marché, notre cher Bobby voulait 63 millions sur 3 ans. Avec quelques négociations, j’ai réussi à lui faire paragrapher un contrat sur la même durée, mais seulement pour 50 millions avec une team option (2+1). Oui, le négociateur qui sommeille en moi était en forme. Ensuite, sur sa demande, j’ai resigné Boban Marjoanovic pour 1 an et 1,70 millions alors que son contrat actuel me coûtait 7 millions l’année. Boban semble se plaire à Chicago.

De plus, j’ai prolongé le contrat de Cameron Payne pour 2 ans et 5 millions de dollars. C’est certes un joueur de rotation, mais avec son 78 de potentiel et sa progression constante, ce contrat pourrait se révéler excellent pour nous d’ici peu. Enfin, j’ai prolongé, pour le minimum et sur 1 an, le prometteur Onuaku, qui pourrait faire partie d’un trade dans le futur.

ct-spt-bulls-bobby-portis-20180206ff31688f4da565979bb1dd2e834eb8b2700-673936-Diplome+du+meilleur+marchand+de+tapis

Ainsi, à l’heure où je vous écris, les Bulls de Chicago sont deuxièmes de la conférence Est, pour un bilan de 34 victoires et 16 défaites, à seulement une petite victoire des leaders, les Celtics de Boston. De quoi afficher de belles ambitions pour la fin de saison ? Probable, mais rien n’est encore sûr.

Enfin, je termine ce petit article pour vous signaler, avec un petit sourire en coin, que je suis 1er dans le classement des GM de la ligue. Si j’espère ainsi être récompensé pour mon travail en fin de saison, ce n’est pas non plus une priorité et je ferais tout ce qu’il faut pour que notre équipe soit la meilleure à l’approche des échéances importantes. Il est temps de faire vibrer nos supporters ! 

W68Q.gif

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s