He Never Died, quand le scénario prend le pas sur la mise en scène

Jack est un cannibale immortel qui sombre dans l’ennui jusqu’au jour où il découvre qu’il a une fille. Alors qu’il se lie d’amitié avec cette dernière, celle-ci se fait kidnapper par des connaissances de l’immortel, le forçant à poursuivre une vengeance sanguinaire… (source : SensCritique)

En avant pour une comédie horrifique qui, contrairement au personnage principal de ce film, ne me laissera pas un souvenir éternel. Autrement dit, en faisant abstraction de ce mauvais jeu de mots, c’est un film sympa, sans plus. Pour être tout à fait honnête avec vous, je dirais même que c’est typiquement le genre de film où la mise en scène n’est pas à la hauteur même de l’idée qui a accouché et mis au monde le scénario.

Parce que la fin de He Never Died est carrément ridicule et qu’elle apporte plus d’interrogations que de réponses à une intrigue, plutôt pourtant bien foutue, le visionnage de ce film prend un méchant coup dans la nuque et laisse un goût amer. Triste, surtout au vu du potentiel de celui-ci…

cc41b9da85ce545f7f049fef44d5247a07f37eb4he-never-died.20170225022015

Pourquoi du potentiel ? Parce que l’intrigue est originale et trouve sa source dans les profondeurs de la Bible, que l’ambiance est trop cool, que la bande-sonore est un petit plaisir et que l’humour est efficace dans He Never Died. Malheureusement, ce film se révèle être rapidement énervant…

Outre une fin qui m’a donné la goutte au front et la tremblote à la paupière droite, les scènes d’action sont d’un banal chiant à mourir, les acteurs ont un jeu parfois très douteux et les enjeux autour du personnage principal (Jack) sont assez incompréhensibles, outre tout ce qui tourne autour de sa fille bien entendu.

he-never-died-2he-never-died-2

Décidément, dans le même ton que The Last Heist, Henry Rollins est un acteur sacrément atypique. Capable de faire rire tout en faisant peur, cet acteur était fait pour ce rôle, malgré son jeu parfois ridicule. Sacré contraste, surtout vu l’aspect spirituel important et sérieux de ce film.

Franchement, sans vous conseiller ce film, je ne vous le déconseille pas non plus. Cela aurait pu être une petite pépite, ce sera simplement une comédie horrifique banale. Avis aux amateurs !

3d2381d865920624ba29f70112cd8d71Untitled-1

Publicités

4 commentaires sur “He Never Died, quand le scénario prend le pas sur la mise en scène

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s