Eat Local (Le dîner des vampires), une comédie horrifique qui s’assume

La nuit de passion promise par une ravissante cougar se transforme en lutte pour sa survie, quand Sebastian découvre les amis de sa conquête, des vampires affamés, dans une ferme isolée. Pour ne rien arranger, un groupe de chasseurs de vampires vient aussi se joindre à la fête (source : Allociné).

Les comédies horrifiques et moi, ça n’a jamais véritablement marché. Certes, il y a eu un léger flirt avec des films comme Scary Moovie, mais c’est un style cinématographique piégeur qui est capable de vous entraînez dans les bas-fonds du cinéma avec des navets comme Massacre au palais du rire, un film qui m’a permis d’expérimenter le fait de vomir à l’intérieur de moi-même tellement ce film fut répugnant.

Vous vous en doutez, ce n’est pas une expérience que j’avais envie de revivre, mais ma curiosité a pris le pas en voyant Eat Local, dit Le dîner des vampires en français, une comédie horrifique britannique. Du coup, vomi ou pas vomi ? Pas vomi les amis, je dirai même que j’ai passé un moment sympa et divertissant devant ce film. Comme quoi, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, et non, je n’écris pas cette phrase pour tenter de me rassurer voyons.

la-comedie-horrifique-le-diner-des-vampires-arrive-en-blu-ray-et-dvd_07123938100006

Pourtant, si j’ai passé un moment sympa devant Eat Local, ce ne fut pas le cas pour tout le monde. En effet, SensCritique ne lui a même pas mis la moyenne avec un 4,6/10 tandis qu’Allociné lui a mis une belle fessée avec un 1,9/5. Mais pourquoi de si mauvaises notes ? Un manque de compréhension concernant la lecture de ce film ? Très certainement, et je ne peux en leur en vouloir puisqu’il y a clairement quelques zones d’incompréhensions dans ce film, des petits trous noirs qui peuvent paraître dérangeants puisque la logique humaine est ébranlée dans Le dîner des vampires. Logique, vous me direz, ce sont des vampires après tout.

Mais derrière un possible manque de compréhension, n’y aurait-il pas aussi un manque d’objectivité ? Peut-être, c’est même clairement possible. En bon lecteur, vous vous demandez donc : « mais pourquoi ce film subit-il un manque d’objectivité de la part des critiques ? » Selon moi, ce n’est pas un phénomène isolé les amis, c’est-à-dire que ce film n’est pas un cas unique. En effet, je pense que c’est plutôt un style de cinéma qui est globalement mal vu : la comédie horrifique. 

maxresdefault (2)

La raison de ce mauvais traitement de la part des critiques ? Un taux de navets hallucinant. Après des succès mondiaux avec des films comme Scary Moovie (je parle du premier film bien entendu, les suites n’ont jamais été réellement à la hauteur, à mon humble avis), ce style de cinéma a complètement explosé : nombreux sont les réalisateurs qui ont voulu s’essayer à ce style et logiquement, au moins 3/4 de ces films ont été des navets dans les règles de l’art.

Attention, je ne tire pas sur le cinéma avec de tels propos, je pointe du doigt seulement un problème purement sociétal : quand une chose a du succès, elle est copiée, reproduit sous toutes les formes possibles et finalement, elle s’éteint et disparaît avec une mauvaise réputation. Un exemple récent qui ne relève pas du cinéma ? L’Hand Spinner, un petit objet qui a affolé le monde en 2017, pour finalement disparaître et être totalement « has been » quelques mois après.

Malheureusement, je pense que ce film n’est pas une exception à la règle, au point d’être jugé avant même d’être regardé. Oui, c’est triste les amis, c’est une des lois reines de notre société de consommation : se faire un avis vite et critiquer pour étaler son savoir acquis 2 minutes avant. Mais, en toute modestie, je vais essayer d’écrire une critique objective de ce film, parce qu’il y a des choses intéressantes à dire au sujet d’Eat Local.

eatlocal03eatlocal02

Alors oui, le scénario être peut provoquer quelques indigestions, l’atmosphère peut être un peu cul-cul et certains acteurs sont un poil ridicules à l’écran, mais ce film n’est pas non plus un navet. Dans le théorème du film nul, un bon navet doit réunir des mauvais acteurs, un scénario qui ne tient pas la route et/ou qui est vu et revu et une réalisation de piètre qualité. Malgré des imperfections, Le dîner des vampires ne réunit pas ces éléments. 

Rien qu’en terme de réalisation, je trouve ce film très intéressant. Comme pour chaque film anglais, il y a le souci du détail, des images très propres et soignées et des mises en scènes qui valent le coup d’œil. Un exemple ? La scène initiale, c’est-à-dire la scène d’ouverture de ce film est filmé depuis une étagère où une caméra est posé dessus et filme l’arrivée des vampires, comme les plans que l’on peut voir dans les télé-réalités. De quoi plaire au cinéphile que je suis, celui qui a une attention toute particulière pour la réalisation d’un film.

518335.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx12905eatlocal003

De plus, je trouve que la bande-sonore arrive à rendre ce film captivant et je suis plutôt friand d’humour anglais, qui ne fonctionne pas toujours au point d’être parfois un peu gênant, mais qui a l’avantage de ne pas être gras comme l’humour de son homologue américain.

Enfin, et vous le savez, j’aime quand un film va au bout des choses, c’est-à-dire qu’il va au bout de ses idées et s’assume, malgré ses imperfections. C’est le cas d’Eat Local et c’est clairement tout à son honneur, surtout en sachant que c’est une comédie horrifique, un style très bancal de nos jours comme je vous l’ai dit. Bref, un divertissement qui n’a rien de fou, mais qui est fun et rafraîchissant. Faut-il vraiment en demander plus à une comédie horrifique ?

eat-local-movie-4unknown-4-20

Tu as aimé cet article et tu veux m’aider à faire vivre ce site ? N’hésite pas à faire un petit don alors !

Malgré des milliers de vues par mois et un plan Premium sur WordPress, je n’ai récolté que quelques centimes après plusieurs mois de travail et de nombreuses heures passées derrière mon écran avec mon petit blog. Du coup, si tu as envie de m’aider à faire vivre ce site tout en me permettant de gagner un peu ma croûte avec, j’ai mis en place ce petit système de dons qui, bien entendu, n’est pas obligatoire. La bise !

€1,00

Publicités

8 commentaires sur “Eat Local (Le dîner des vampires), une comédie horrifique qui s’assume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s