Paintball, un film indifférent

Les meilleurs joueurs de PAINTBALL au monde réunis sur un terrain clandestin. Divisés en deux équipes, ils doivent rejoindre au plus vite un point bien précis. Mais la partie dérape lorsque l’un des participants reçoit une vraie balle et meurt. Commence alors un jeu d’un genre nouveau et dont le but est simple : survivre ! (source : Allociné)

A votre avis, un mélange entre un scénario original et intéressant d’un côté, et une réalisation tout juste correct et pas à la hauteur du script, ça donne quoi ? Un film indifférent, c’est-à-dire un film qui ne m’a fait ni chaud, ni froid. Autrement dit, je n’ai pas aimé Paintball, mais je n’ai pas non plus détesté Paintball. Dommage, parce qu’il y avait de l’idée derrière ce film…

original-439258-152

Pour que vous saisissiez mieux mon propos, partons du postulat ce film : un parc naturel géant, une partie de Paintball avec les meilleurs joueurs au monde, un tueur, une survie, des actes immoraux pour sauver sa peau, le tout filmé pour des personnes payant très cher pour voir la mort de très près. Intéressant comme scénario, n’est-ce pas ?

Malheureusement, à l’image du film He Never Died, le scénario de Paintball a pris le pas sur sa mise en scène. En d’autres termes, la réalisation n’a pas su sublimer l’idée de départ, elle a plutôt vidé une partie de la substance de cette dernière. Voilà pourquoi, à mon humble avis, c’est si dommage les amis…

original-439267-160original-439256-150

Toutefois, tout n’est pas non plus à jeter avec la réalisation de ce film. A titre d’exemple, je trouve que Paintball est très beau visuellement, surtout pour un film datant de 2009. A presque 10 ans, il met une pilule à de nombreux films qui sont sortis ces dernières années. Certains plans du parc naturel sont impressionnants, ce qui accentue la sensation de gâchis lorsque l’on analyse la mise en scène de ce film.

En effet, à part perdre de nombreuses fois son spectateur, je ne comprends où la réalisation a voulu aller avec Paintball. Pas de mise en abyme, un contexte à peine effleuré, des personnages aux choix illogiques et une fin rocambolesque. Le résultat ? Un film avec beaucoup de trous noirs et incompréhensible par moment. La conséquence ? Paintball n’a aucun charme, devenant presque saoulant au fil des minutes qui défilent et des actes rythmés par les décisions des personnages. Autant tout de suite vous le dire, le visionnage de ce film a été accompagné par de nombreux soupirs de ma part.

original-439266-159original-439257-151

Même du côté des acteurs, c’est moyen : aucune prestation n’est ridicule, mais aucune n’est non plus captivante. A la rigueur, seule Jennifer Matter (Anna) s’en sort bien, avec à la clé un rôle important qu’elle exploite de manière intéressante, sans non plus que ce soit une prestation incroyable.

Cependant, cette chasse à l’homme fut intéressante sur un seul aspect : j’ai été très surpris de voir qui a survécu dans cette course contre la mort. Je l’avoue, j’ai été pris à revers, rendant le visionnage de la fin de ce film plus agréable.

Résultat des comptes, Paintball est un film qui semblait avoir du potentiel, mais qui se révélera être sans véritable saveur, au point d’être une petite déception vu ce qu’il était possible de faire avec un tel scénario. Ainsi, si je ne vous déconseille pas vivement ce film, je ne vous le conseille pas forcément. A moins que vous aimez particulièrement vous énerver, cas alors où je vous conseille de vous mettre au Paintball, mais évitez les offres qui paraissent trop belles dans des parcs naturels géants, vous voyez où je veux en venir ?

paintball2paintball3

Tu as aimé cet article et tu veux m’aider à faire vivre ce site ? N’hésite pas à faire un petit don alors !

Malgré des milliers de vues par mois et un plan Premium sur WordPress, je n’ai récolté que quelques centimes après plusieurs mois de travail et de nombreuses heures passées derrière mon écran avec mon petit blog. Du coup, si tu as envie de m’aider à faire vivre ce site tout en me permettant de gagner un peu ma croûte avec, j’ai mis en place ce petit système de dons qui, bien entendu, n’est pas obligatoire. La bise !

€1,00

 

Publicités

17 commentaires sur “Paintball, un film indifférent

  1. Personnellement, à froid puisque je l’ai vu quand il est sorti, je me souviens l’avoir trouvé assez sanglant – j’imagine que pour ceux qui aiment ça, c’était cool. Mais, il n’est pas abouti concernant tout ce que cache cette fameuse partie. Dommage donc.

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s