Alors « Nuit », ça vaut quoi ?

2 ans et demi après P-Town, son premier album solo, Jazzy Bazz est de retour depuis le 7 septembre dernier avec un nouveau projet intitulé « Nuit », un album composé de 12 titres. De l’eau à coulé sous les ponts (de Paname) depuis son premier album et l’artiste de L’Entourage s’est fait rare dans le rap game. A-t-il mûri ? La plume est-elle toujours aussi incisive ? Jazzy Bazz est-il toujours à la page ? Alors Nuit, ça vaut quoi ? 

JAZZY-BAZZ-1350-D.jpg

Décidément, Jazzy Bazz est un artiste aussi rare que singulier dans l’ère moderne du rap français, et plus largement du Hip-hop. 2 ans sans projet, seulement quelques featurings et un peu de scène, et le revoilà avec un album conceptuel de 12 titres seulement. Du coup, assez logiquement, j’étais un poil sceptique, puis je me suis souvenu qu’entre Sur la route du 3.14 et P-Town, il y avait eu 4 années d’attente, du coup j’ai lancé Nuit, prêt à décortiquer les lignes du lyriciste originaire du 19ème arrondissement de Paris.

36 minutes et 21 secondes plus tard, j’étais un homme conquis : à bientôt 30 ans (il les aura en avril prochain), Ivan est un artiste qui a pris du galon et Nuit est le signe d’une maturité musicale nouvelle. En effet, le rappeur mise moins sur fond et donne plus d’importance à la forme, tout en étant de plus en plus capable de faire tomber le masque et se confier à son public (cf. le titre Cinq heures du mat). Oui les amis, j’ai aimé Nuit.

JAZZY-BAZZ-1350-A-

Avec Jazzy, j’ai toujours eu un rapport assez particulier : je t’écoute, mais je ne te réécoute pas. Si ces fans aiment le comparer à un poète, car il manie avec perfection le verbe, c’est quelque chose qui devenait gonflant à la longue et face à des artistes capable d’allier la musicalité et la précision de la plume, JB tombait rapidement au fond de mes playlist, n’étant écouté que lors de rares occasions, comme pendant un spleen par exemple.

Mais avec Nuit, l’ancien champion des Rap Contenders vient de passer un véritable cap : il est un artiste à part entière, se concentrant autant sur la musique que sur l’écriture. De ce fait, écouter son nouvel album fut un vrai petit plaisir et je ne demande qu’à le réécouter, et ça, c’est un gage de qualité.

jazzy-bazz-vit-une-relation-sens-unique-dans-leticia-videoclip-649.jpg

Maniant toujours aussi bien la tristesse et la mélancolie, Ivan s’éclate sur des productions variées et un mix de qualité. Un grand bravo aux producteurs et à l’équipe de mixage, l’atmosphère à la fois nuptiale et chaude fonctionne à merveille sur Nuit. Jazzy a progressé et Jazzy est bien accompagné.

De plus, alors que je connais bien le bonhomme puisque je le suis depuis ses débuts quasiment, son écriture m’a une nouvelle fois surpris : entre ses origines évoquées à travers le morceau Buenos Aires – Paris, l’évocation d’un sujet sensible comme le stalking (le fait d’espionner quelqu’un sur les réseaux sociaux) avec le titre Stalker ou même la difficile relation ami-amour dans Sentiments, je trouve que JB est toujours aussi pertinent et intéressant dans les thèmes qu’il propose à travers cet album.

Vous l’aurez compris, si Nuit ne sera certainement pas l’album de l’année vu le peu de bruit qu’il fait dans les médias et au niveau de l’opinion publique, cela n’empêche pas le fait que c’est un très bon album que je vous invite à écouter et réécouter ! 

Jazzy-Bazz-Leticia-clip-1185x720.png

Coups de cœur : Leticia, Sentiments ft. Lonely Band, Parfum et Cinq heures du mat

Coups de blues : aucun !

Note : 16/20

500x50040572182_326809128075924_5700675974100413906_n

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ac&ref=tf_til&ad_type=product_link&tracking_id=lesmilleetu0c-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=B07G1THTT1&asins=B07G1THTT1&linkId=fd468321e834f028475fd51c039f0499&show_border=false&link_opens_in_new_window=true&price_color=333333&title_color=0066c0&bg_color=ffffff

Tu as aimé cet article et tu veux m’aider à faire vivre ce site ? N’hésite pas à faire un petit don alors !

Malgré des milliers de vues par mois et un plan Premium sur WordPress, je n’ai récolté que quelques centimes après plusieurs mois de travail et de nombreuses heures passées derrière mon écran avec mon petit blog. Du coup, si tu as envie de m’aider à faire vivre ce site tout en me permettant de gagner un peu ma croûte avec, j’ai mis en place ce petit système de dons qui, bien entendu, n’est pas obligatoire. La bise !

€1,00

Publicités

4 commentaires sur “Alors « Nuit », ça vaut quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s