On s’fait un My GM ? Spécial Playoffs ! #Saison 2 Episode 4

Hey les potes, me revoilà après quelques semaines d’absence (désolé pour l’attente, j’ai été pris par pas mal de projets) ! Avant d’entamer ensemble les Playoffs avec nos jeunes et ambitieux taureaux, je tiens à vous faire 3 petites annonces en rapport avec cette série que je tiens depuis déjà quelques mois :

  • il n’y aura pas de saison 3, pas parce que j’arrête le gaming (oh non, loin de là), mais parce que NBA 2k19 est sorti il y a peu et, comme un bon défenseur de basket, je vais switché pour vous proposez des articles (et certainement des vidéos) sur ce nouveau jeu !
  • Vous vous souvenez des performances incroyables de notre cher et pas très tendre Jackson Baldwin ? Eh bien notre copain au crâne luisant a été nommé Rookie de l’année, il a été élu dans le First NBA All-Team, mais aussi… MVP de la saison régulière ! Je ne vais pas vous mentir, en voyant l’annonce des résultats, j’ai quelque peu buggé.
  • Dans la lignée des récompenses individuelles, j’ai moi aussi été récompensé ! En effet, j’ai été élu GM de l’année ! Il faut dire que passer de dernier bilan de NBA à 2ème de conférence la saison suivante, ça passe pas vraiment inaperçu…

gian24-09-2018_01-50-0224-09-2018_01-50-1124-09-2018_01-49-5524-09-2018_02-08-23

Pour ce 1er tour de Playoffs, nous nous sommes retrouvés face aux Pistons de Detroit, 7ème de la conférence Est. Honnêtement, il m’était inimaginable de ne pas battre cette équipe, bien que son secteur intérieur me donnait des sueurs rien qu’à lire les noms des joueurs faisant partie du roster : Blake Griffin, Andre Drummond, Kelly Olynyk, Daniel Theis et Salah Mejri. 

Comme vous pouvez le voir, il y a un peu de tout dans le secteur intérieur des Pistons : de la superstar, du muscle, du shooteur, du passeur et du « rim protector » (protecteur de cercle en français). Oui, ça prend de la place sous le panier tout ça.

maxresdefault (1)usa_today_10591054.0

Pourtant, et je fus le premier déçu, le Game 1 a tourné à la correction : 134 à 89 en notre faveur avec un Jackson Baldwin à 31 points et un DeMarcus Cousins à 27 points, 15 rebonds et 4 contres. Un match facile, trop facile.

Vous me connaissez, j’aime quand il y a de l’enjeu et de la pression, sinon je ne prends pas vraiment de plaisir manette en main. Du coup, dès la fin de ce match, j’ai filé dans les paramètres afin de changer la difficulté du gameplay : au revoir le niveau « All-Star », place à la difficulté « Superstar » ! 

24-09-2018_00-41-3124-09-2018_00-42-3424-09-2018_01-34-15

Dès les premières minutes du Game 2, j’ai senti qu’on était passé dans un autre monde : accélération du jeu, passes plus précises et rapides et une défense plus efficace. Il ne m’en fallait pas plus pour élever, à mon tour, le niveau de jeu, histoire de faire frissonner l’United Center (l’antre des Bulls) et faire un bon gros match.

Le résultat ? Une deuxième victoire 115 à 103, mais qui fut bien plus difficile que ce que pourrait laisser présager l’écart au niveau du score. Sincèrement, j’ai souffert et si notre équipe n’avait pas sorti un 3ème QT exceptionnel d’un point de vu défensif (on a limité les Pistons à seulement 11 petits points dans ce quart-temps), ce match nous aurait filé entre les doigts !

Pourquoi ? Parce que l’ami Blake Griffin, bien conscient de son avantage physique sur Lauri Markkanen, en a bien profité pour mettre 39 points sur la tête de ce dernier ! Heureusement, JB était dans un grand soir avec 42 points, 5 rebonds, 7 passes décisives et 4 contres (!), bien épaulé par un bon Cousins (21 points et 14 rebonds) et un Kriss Dunn intéressant (14 points et 6 passes).

Cependant, ce match a fait réagir le tacticien des bars PMU que je suis : j’ai décidé de titulariser Bobby Portis, qui apportera du muscle, et mettre Markkannen en sortie de banc, face à des Theis et Olynyk qui sont des joueurs moins physiques et plus techniques. Direction Detroit et son antre Little Caesars Arena (il y a plus pourri comme nom de stade ?) !

24-09-2018_00-48-13 (1)24-09-2018_00-49-1910580330

Le Game 3, c’est LE match de la série, un bon match de PO par excellence : de la tension, de l’énervement, un écart minime et la tremblote dans les dernières minutes. Miraculeusement, nos Bulls ont remporté ce match ! Si j’utilise le terme « miraculeusement », c’est parce que l’on a été mené pendant tout le match, aussi bien dans le jeu qu’au niveau du scoring, mais fort d’un 4ème QT exceptionnel, on est passé devant cette équipe de Detroit à 2min 30 de la fin et nous avons remporté ce match 117 à 109 ! 

Si Baldwin (44 points et 10 offrandes) et Boogie (22 points, 14 rebonds, 2 interceptions et 4 contres) ont fait un match énorme, je suis obligé de souligner la grande performance de Bobby Portis qui a limité Griffin a 25 points et qui l’a dévoré dans les dernières minutes, lui adressant pas moins de 5 contres ! Incroyable.

Grâce à ce 3ème match, j’ai pu prendre conscience du potentiel de notre équipe : si elle n’est pas la meilleure de la ligue sur le papier, cette équipe a du cœur et la fougue de la jeunesse de nos petits taureaux risquent de déstabiliser plus d’une équipe. Place au Game 4 !

24-09-2018_00-48-2524-09-2018_00-48-35ct-spt-bulls-bobby-portis-20180206

Ce Game 4 vient annoncer la fin de cette série face aux Pistons. Eugène Petit, le propriétaire des Bulls, m’avait convoqué avant le match pour me dire qu’il voulait un sweep, il l’a eu ! Par contre, pour ce qui est de la manière, on repassera… En effet, malgré une victoire 118 à 100, c’était certainement le match le plus moche de la série. La raison ? Detroit n’y croyait plus, ne nous donnant aucun fil à retordre puisque notre équipe a mené du début à la fin, sans trembler une seule fois. 

Avec un Baldwin à 35 points en 35 minutes, un LaVine à 18 points et un Cousins en double-double avec 4 contres, ce match ne fut qu’une formalité, bien qu’il faille féliciter cette équipe de Detroit qui nous a offert une belle série, malgré le sweep. Bravo aux Pistons !

24-09-2018_00-48-4824-09-2018_00-48-54

A titre personnel, en commençant cette deuxième saison, j’ambitionnais les demi-finales de conférences. Objectif atteint et la logique a été respectée puisque nous sommes les deuxièmes de conférence Est et, donc, nous avions l’avantage du terrain.

Mais qui est le grand vainqueur de cette série ? Sans aucun doute, l’inévitable Bobby Portis qui a gagné sa place de titulaire dans le 5 majeur, étouffant un Blake Griffin au top de sa forme au cours de cette série. Il a su s’imposer en montrant les muscles tandis que Lauri Markkannen semble s’éclater dans la seconde unit. Tous le monde est content !

Place donc aux demi-finales de conférence et à une très bonne équipe de l’EST : les Raptors de Toronto, une équipe qui a sweepé les Bucks du grec Antetokounmpo ! Bref, ça va pas être de la rigolade et je remonte déjà mes manches ! L’aventure continue ! 

a8_Kyle_Lowry_and_DeMar_DeRozanplayoffs_640_2013

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ac&ref=tf_til&ad_type=product_link&tracking_id=lesmilleetu0c-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=B071HN8F4L&asins=B071HN8F4L&linkId=683606f1f629a96a32d5a2ed7512d52e&show_border=false&link_opens_in_new_window=true&price_color=333333&title_color=0066c0&bg_color=ffffff

Tu as aimé cet article et tu veux m’aider à faire vivre ce site ? N’hésite pas à faire un petit don alors !

Malgré des milliers de vues par mois et un plan Premium sur WordPress, je n’ai récolté que quelques centimes après plusieurs mois de travail et de nombreuses heures passées derrière mon écran avec mon petit blog. Du coup, si tu as envie de m’aider à faire vivre ce site tout en me permettant de gagner un peu ma croûte avec, j’ai mis en place ce petit système de dons qui, bien entendu, n’est pas obligatoire. La bise !

€1,00

Publicités

4 commentaires sur “On s’fait un My GM ? Spécial Playoffs ! #Saison 2 Episode 4

  1. Après deux ans à simuler, je prends la manette. Marre de perdre et… Three pit avec les Pacers ! Héhé !

    1er titre avec un big 3 : Oladipo, PG13, et Dédé Jordan !
    Je sweep les Hawks au premier tour. Deuxième tour contre les C’s, je perds Oladipo à 5 minutes de la fin du match (pour deux semaines)… mais large victoire… par contre je perds les 2 matchs suivants… je gagne finalement la série 4-2 ! Finale de conf’ contre les Sixers. Premier quart temps du Game 1, impossible de stopper Simmons : 21 points à 9/9 aux shoots et 9 rebonds ! J’arrive à le tenir à distance du panier par la suite et vu qu’il a pas de shoots exter’, il finit le match à 26 pts ! Je gagne le premier match ! Toujours sans Oladipo, je joue le filou et fait expulser Embiid aux games 2 et 3 ! je remporte la série 4-1. Finale easy contre les Rockets 4-2 avec Oladipo en forme !

    2ème titre : Je trade Jordan contre Howard et Millsap, qui seront mes back-ups de luxe de Sabonis et Zubac. Je récupère au minimum Teague, back-up de Franck Jackson. Ma second unit doit être plus forte que certains cinq NBA ! Bref, démonstration jusqu’à la Finale où je galère face aux Kings de Baldwin (le MVP)… mais victoire en 6 !

    3ème titre : J’ai fait quelques trades pour gagner des tours de draft. Mon équipe étant vieillissante, je voulais la rajeunir… j’ai récup des bons choix mais perdu en profondeur de banc. Je reste fidèle à mon 5 Jackson, Oladipo, George, Sabonis, Zubac et remporte le titre pour la 3ème fois mais titre le plus difficile à obtenir. Victoire en 7 contre les Kings !

    J’ai fait la draft pour ma 6ème saison… je crois que je n’ai jamais eu équipe aussi forte ! 3 choix dans le top 6 de la draft ! J’ai 9 joueurs à + de 80 de général ! Toujours le même 5, avec RJ Barett, Kyree Walker et 2 autres rookies dont les noms m’échappent à très forts potentiels… l’avenir s’annonce radieux ! La dynastie Pacers est en marche !

    J'aime

    1. Waw, mais c’est totalement fou, tu as su renouveler parfaitement ton effectif au bon moment, bien joué, c’est pas facile de voir à long terme quand on a du succès dans la présent ! Un grand bravo, tu as tout mon respect !

      Il faut que tu nous cherches les 5 bagues !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s