L’importance des lipides dans son alimentation

Lipides, glucides, protéines, vitamines, eau, minéraux ou encore oligo-éléments, notre alimentation est faite de nombreux constituants. Aujourd’hui, je m’attaque aux lipides, qui n’ont pas une très bonne réputation, mais qui sont pourtant essentiels dans notre alimentation pour être en bonne santé.

Commençons par définir ce que sont les lipides, ça ne peut pas faire de mal ! Selon le site Santé-médecine, les lipides sont des molécules d’acides gras qui constituent notre matière grasse organique. Avec une telle définition, vous devez vous dire : « Donc les lipides sont la cause de mon petit ventre ? Chouette, je vais les éliminer de mon alimentation ». Si cette réflexion vous est venu à l’esprit, je vous invite à la sortir de celui-ci et à la noyer dans de l’huile, d’olive ou de colza, je vous laisse le choix. Une fois la chose finie, nous pourrons reprendre.

Fotolia_115196294_Subscription_Monthly_XL-min-890x606giphy (2)

Mais pourquoi les lipides sont-ils si importants alors que ce sont des corps gras ? Selon Lesieur.fr, ces molécules sont des nutriments énergétiques essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. C’est la raison pour laquelle l’AFSSA (l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) recommande que notre ration lipidique par jour soit comprise entre 35 et 40% de notre apport calorique total. Intéressant, non ?

Ceux qui vous ont conseillé d’éliminer les lipides pour laisser place à une alimentation très protéinée savent-ils que ces même lipides sont la source énergétique la plus importante ? En effet, selon le site i-diététique.com, ces acides gras représentent la source énergétique la plus forte avec 9Kcal/g contre 4Kcal/g pour les protéines et les glucides. En d’autres termes, si vous décidez de manger de la viande ou du poisson après votre séance de sport, n’oubliez pas l’huile végétale qui va avec !

imagesV2TPfzFStructure+constituants+des+Energie

Si les lipides sont importants d’un point de vue énergétique, vous vous doutez qu’il en est de même sur le plan nutritionnel. En effet, ces molécules vous apportent des acides gras que notre organisme ne peut pas synthétiser : les acides linoléiques et a-linoléniques, mais aussi les fameux oméga 3 et 6, c’est-à-dire des acides qui améliorent le rapport masse musculaire/masse adipeuse, mais aussi la régulation de la tension artérielle, l’élasticité des vaisseaux, les réactions immunitaires et anti-inflammatoires et  l’agrégation des plaquettes sanguines selon le site web Passeportsanté.net.

Bien entendu, vous avez déjà dû en entendre parler donc je ne vais pas m’étaler dessus, mais ces mêmes lipides permettent de véhiculer, dans notre organisme, les vitamines A, D et E ainsi que d’autres micronutriments comme les caroténoïdes (pigments naturels à l’origine de la coloration jaune-rouge de nombreux fruits et légumes), qui présentent entre autres, des activités anti-cancer et antioxydantes. Je sens que je suis en train de vous convaincre les amis.

acide-linoleique-conjugue-musculation-claaliments_omega_3_1cibi-frutta-verdura-arancione-696x392

Enfin, ces acides gras ont un rôle « structural » puisqu’ils sont des constituants majeurs de la membrane cellulaire, qui est la mince structure qui enveloppe nos petites cellules, mais aussi un rôle métabolique en étant impliqué dans la coagulation de notre sang, dans nos fonctions rénales ou encore, comme je vous l’ai dit un peu plus, lorsque nous sommes sujets à des phénomènes inflammatoires et immunitaires. A l’heure où je vous écris ces mots, ce rôle métabolique fait encore l’objet de nombreuses recherches, car il semblerait que les lipides ont bien d’autres aspects positifs qui ne demandent qu’à être découverts.

Bien que je pourrais vous parlez pendant des heures et des lignes de ces fameux lipides sur lesquels j’ai fait des recherches pendant des jours, je préfère conclure l’article ici pour ne pas le rendre ennuyant, mais plutôt passionnant. J’espère qu’avec celui-ci, vous avez pu comprendre à quel point ces acides gras sont importants dans notre alimentation et pourquoi il ne faut pas les éliminer de celle-ci. A vos lipides les amis !

lipides-nutriment-musculation-620x350

Si vous souhaitez perdre du poids tout en gardant une alimentation riche en lipides, je vous mets le lien d’un petit livre culinaire vous proposant des recettes qui me donnent déjà faim, à moins de 5 euros : 

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ac&ref=tf_til&ad_type=product_link&tracking_id=lesmilleetu0c-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=B0779DH6NN&asins=B0779DH6NN&linkId=5f59932ede94a06d9a564f5bc882537b&show_border=false&link_opens_in_new_window=true&price_color=333333&title_color=0066c0&bg_color=ffffff

Tu as aimé cet article et tu veux m’aider à faire vivre ce site ? N’hésite pas à faire un petit don alors !

Malgré des milliers de vues par mois et un plan Premium sur WordPress, je n’ai récolté que quelques centimes après plusieurs mois de travail et de nombreuses heures passées derrière mon écran avec mon petit blog. Du coup, si tu as envie de m’aider à faire vivre ce site tout en me permettant de gagner un peu ma croûte avec, j’ai mis en place ce petit système de dons qui, bien entendu, n’est pas obligatoire. La bise !

€1,00

Publicités

16 commentaires sur “L’importance des lipides dans son alimentation

  1. Comme le disait un certain philosophe : « Le gras, c’est la vie ». 😉

    Si on veut pousser un peu plus, c’est sympa aussi de calculer son métabolisme basal et de faire varier les macros, puis de se le représenter en « aliments ». C’est marrant et on a quelques surprises !

    Effectivement, l’alimentation cétogène comme ça a été cité dans un commentaire, pour avoir testé : c’est top.
    On est rassasié beaucoup plus rapidement, fini les coups de pompe, et on « dégonfle » à vue d’oeil.
    Il faut savoir le tenir sur la durée et c’est là où le bas blesse : on fait parfois un écart, puis un autre, puis.. Oh et pi hein. Enfin pour ma part c’était ça 😀 Mais j’ai bon espoir. J’y arriverai. Sisi.

    Ptite « réflexion » qui vient de me venir d’ailleurs : rien qu’en virant tout ce qui est transformé (et quasi toujours enrichi en glucides, et pas les recommandables), et en gardant le reste en L/P, le ratio se rétabli de lui-même.
    On a diabolisé le gras au profit du sucre, et comme on voit pas plus loin le bout de notre nez.. Mais bon, ça commence à se rétablir, c’est déjà pas mal !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s