Beyond Skyline, c’est zéro pointé

A la suite d’une invasion extraterrestre, un policier fait équipe avec un groupe de survivants pour tenter de mettre fin au massacre et sauver l’humanité (source : Allociné).

La bande-annonce est alléchante, n’est-ce-pas ? Frank Grillo en acteur principal (un de mes acteurs préférés du moment), des extraterrestres, des combats et une bonne musique, je ne vais pas vous mentir, ce trailer m’a donné l’eau à la bouche, donc j’ai tout de suite ouvert mon compte Netflix pour regarder Beyond Skyline.

Alors, qu’est-ce que j’en pense ? Je pense qu’il serait temps que j’arrête de me faire avoir par les bandes-annonces, car ce film est d’une nullité absolue. Je pose ça là, désolé pour ceux qui ont aimé ce film, mais Beyond Skyline est une belle purge dans les règles de l’art. Décryptage.

1358315_backdrop_scale_1280xauto

Pour faire simple, Beyond Skyline est un enfant illégitime d’une relation cachée entre les monstres d’Apocalypse Now, de Pacific Rim et des sagas Alien et Predator. Je vous laisse imaginer la scène quelques secondes. C’est pas très beau à voir, je dois bien l’avouer, je m’en excuse.

Parlons un peu du film en lui-même, vous allez comprendre mon dégoût à son sujet. Ce qui est frappant avec Beyond Skyline, c’est la pauvreté de son écriture. En effet, entre incohérences scénaristiques et dialogues qui frôlent le ridicule avec une recherche de la punchline et de la blague lourde toutes les deux minutes, le spectateur n’est pas vraiment gâté. Bon, c’est très énervant, mais rien de dramatique non plus.

beyond-skyline-photo012-1513102670777_1280wBeyondSkyline (12)

Ce qui est déjà un peu plus dérangeant avec ce film, c’est qu’il est interminable. En effet, il a beau ne faire qu’1h48, j’ai eu l’impression de passer 2h30 devant mon écran. Autant vous dire qu’en termes de longueurs, même Tarantino est un petit joueur à côté de Liam O’Donnell, le réalisateur de Beyond Skyline

Les raisons de cet effet ? Bien entendu, les dialogues qui deviennent rapidement gonflants, mais surtout parce que le film est constitué de seulement 2 actes (le premier qui se déroule aux Etats-Unis, le second en Asie), ce qui est peu pour un film d’action et de science-fiction, et la présence de nombreux clichés qui rendent le visionnage de ce film redondant. Au programme, nous avons le droit à des flash-backs, à la fameuse intrigue de l’enfant sauveur de l’humanité et aux héros qui se détestent puis deviennent les meilleurs amis du monde. Bref, du vu, vu et revu.

Spannende Sci-Fi-Action am Freitagabend: RTL II zeigt Beyond-Skyline

De plus, et c’est forcément pénalisant pour un film de SF, mais même la réalisation laisse à désirer. En effet, particulièrement pour les scènes de combat, je trouve les effets spéciaux très limites et pas à la hauteur de ce que l’on peut voir au cinéma ces dernières années. Si je trouve quelque chose qui illustre mon propos, vous le verrez ci-dessous sous forme de GIF.

Enfin, au-delà d’un casting d’acteurs douteux (un personnage féminin avec lequel on n’hésite pas à mettre ses atouts en avant bien entendu, un blondinet américain pas très malin, un noir handicapé et un asiatique maîtrisant les arts martiaux à la perfection, on est pas mal niveau clichés, non ?), il n’y a rien à tirer de Beyond Skyline en termes de messages. En général, les films de SF sont connus pour apporter un petit quelque chose, comme une réflexion sur l’être humain et son rapport à autrui par exemple. Eh bien ne comptez pas sur ce film pour vous apportez un semblant de message.

Et je ne vous parle même pas de la fin du film avec l’utilisation de la fameuse technique : « je boucle la fin du film avec un dialogue phare dit quelques minutes avant »… Je me rends compte que « Beyond Skyline, c’est vu, vu et revu« , ça aurait été pas mal aussi comme titre.

tumblr_p115aoRjjm1wstc5to1_400tumblr_p10pubr6Dk1wstc5to1_400Skyline

Je pourrais encore vous dire beaucoup de choses négatives au sujet de Beyond Skyline, mais le but n’est pas de lyncher ce film, seulement d’en faire une critique objective, donc je préfère m’arrêter là. Vous l’aurez compris, je ne vous conseille pas de regarder ce film, encore moins si vous êtes un amateur de SF. A moins que vous avez beaucoup de courage, un courage qui irait au-dessus du ciel. Oh la blague douteuse…

BeyondSkyline-Banniere-800x445

Envie tout de même d’acheter ce film ? Clique alors sur le lien juste en dessous ! 

https://www.amazon.fr/gp/product/B0784Y1WLC/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=B0784Y1WLC&linkCode=as2&tag=lesmilleetu0c-21&linkId=296068762a98a33500a472ce6bc275e6

Tu as aimé cet article et tu veux m’aider à faire vivre ce site ? N’hésite pas à faire un petit don alors !

Malgré des milliers de vues par mois et un plan Premium sur WordPress, je n’ai récolté que quelques centimes après plusieurs mois de travail et de nombreuses heures passées derrière mon écran avec mon petit blog. Du coup, si tu as envie de m’aider à faire vivre ce site tout en me permettant de gagner un peu ma croûte avec, j’ai mis en place ce petit système de dons qui, bien entendu, n’est pas obligatoire. La bise !

€1,00

 

Publicités

12 commentaires sur “Beyond Skyline, c’est zéro pointé

  1. C’est peut-être ça le souci, en dehors de la sale habitude de faire des suites pour faire de l’argent, la fin de ce film donnait une direction difficile de laquelle on ne pouvait s’éloigner. Si l’on ajoute la difficulté de rester dans la même qualité scénaristique, c’est un peu normal que suite commerciale ou non ils se soient plantés. Mais bon au final ça reste une purge surtout vers la fin. 😈

    Aimé par 1 personne

  2. Ha, mois je trouve ces films géniales ! Ça me rappelle aux films japonais des années 60 avec des monstres qui explosent, des trucage terriblement mal faits… on était mort de rire au cinéma !
    Il y a même un super vidéo de notre maître Zappa à ce sujet. Amusez-vous !

    Aimé par 1 personne

  3. Les 3/4 des bandes-annonces sont faites pour tenter de sauver un film le plus souvent minable. Je dirais même que la plupart du temps, on préfère regarder la bande annonce que le film… Mais on peut aussi repérer la BA qui ne fait que survoler un film en te faisant comprendre que si tu te déplaces, tu en auras pour ton argent.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s