Mercy, un film bluffant

Quand de vieux secrets refont surface lors d’une dernière visite à leur mère mourante, frères et demi-frères s’affrontent violemment pour préserver leurs propres vies (source : Allociné).

Les amis, malgré les mauvaises critiques que j’ai pu lire à son sujet, je vous présente Mercy, un très bon film que j’ai apprécié. Une fois n’est pas coutume, je ne suis pas d’accord avec mes compères de la critique cinématographique, mais comme toujours, je vais vous expliquez pourquoi et les raisons pour lesquelles j’aime ce film. Décryptage.

Mercy2.jpg

Vous le savez, je suis très exigeant concernant la réalisation d’un film. Si cette dernière est mauvaise, je suis capable de totalement sortir du visionnage et rapidement m’ennuyer. Eh bien pour Mercy, c’est tout le contraire : la réalisation est si bonne que j’ai été captivé pendant 1h30, au point de plonger dans l’ambiance de ce film, une ambiance aussi dérangeante qu’angoissante. En d’autres termes, j’ai pris mon pied.

Si la réalisation de Mercy est si bonne, c’est parce que chaque détail est soigné, que ce soit au niveau des prises de vues comme au niveau du jeu de couleurs. Tourné quasiment exclusivement la nuit, on sent qu’il y a eu un vrai travail de réflexion pour créer une atmosphère captivante et presque mystique. Forcément, j’y suis sensible, donc je tiens à féliciter Chris Sparling, le réalisateur de ce film, qui, comme par hasard, a aussi réalisé L’Avertissement, un film dont la réalisation m’avait aussi plu. Comme quoi, il y a du talent chez ce bonhomme.

1e8776283a5c9c274dba0a91807937cc169025fcmercy-trailer-netflix-0

Concernant les acteurs, j’ai trouvé ces derniers bons, du moins à la hauteur du film. Pas de performance(s) exceptionnelle(s) à l’horizon, mais pas non plus d’amateurisme ni de prestations douteuses, voir énervantes. Bref, rien de bien folichon.

Par contre, là où Mercy devient très intéressant, c’est avec le revirement de situation qu’il nous offre dans les dernières minutes. Je dois bien vous l’avouez, malgré quelques petits indices déposés ici et là, je m’y attendais absolument pas et je me suis fait avoir dans les règles de l’art. Coup dur pour Thomas, mais coup très appréciable.

mercy-netflix-700x381.jpg

En effet, et c’est à mes yeux la force principale de ce film, Mercy ne nous balance pas un retournement de situation bête et méchant. En effet, lorsque celui-ci intervient, il nous offre un tout nouveau point de vue et une nouvelle lecture à toutes les péripéties que nous venions de vivre. Automatiquement, le spectateur est bouleversé et le film prend une toute nouvelle dimension. Et ça, c’est fort, très fort.

Ainsi, toutes les croyances du spectateur sont faussées et ce dernier en devient presque névrosé, car il est pris de revers. Pourtant, le film ne se casse absolument pas la gueule et la fin en devient même plus savoureuse. Un joli tour de malice qui donne du relief à Mercy.

Mercy-BTS-POV-Stefan-Ludwig-Photography-Buffalo-NY-KnoxFarm-StatePark-49.jpg440130.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Voilà les amis, cet article s’achève ici. Bien évidemment, je pourrais écrire sur ce film pendant des heures, mais j’ai peur de trop en dire et de vous coupez toute envie de regarder Mercy. Sincèrement, si vous avez aimé des productions (que vous pouvez retrouver sur Netflix) comme Pas un bruit, vous allez adorer ce thriller, parole de cinéphile. Pour les autres, pas de pitié. Oh, encore une blague douteuse…

Screen-Shot-2016-11-23-at-10.27.31-PM-650x365

Tu as aimé cet article et tu veux m’aider à faire vivre ce site ? N’hésite pas à faire un petit don alors !

Malgré des milliers de vues par mois et un plan Premium sur WordPress, je n’ai récolté que quelques centimes après plusieurs mois de travail et de nombreuses heures passées derrière mon écran avec mon petit blog. Du coup, si tu as envie de m’aider à faire vivre ce site tout en me permettant de gagner un peu ma croûte avec, j’ai mis en place ce petit système de dons qui, bien entendu, n’est pas obligatoire. La bise !

€1,00

Publicités

10 commentaires sur “Mercy, un film bluffant

  1. Merci ça donne envie de voir ce film en tout cas! J’aime ce genre de films où l’on est baladé ainsi par le scénario et où a la fin on se rend compte qu’on s’est fait avoir, qu’il se passe un retournement « de ouf » qui nous surprend, qu’on n’a pas vu venir! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s